Lancement par le Festival Grassroots d’Ottawa et le Département des Arts de spectacle du Collège Algonquin du programme “ACES” pour 2020

English Version…

Le 30 janvier 2020, Ottawa – Le Festival Grassroots d’Ottawa (FGO) a le plaisir d’annoncer un partenariat fort intéressant avec les Arts du spectacle du Collège Algonquin (ACES) Cet évèvenment avec jurie de sélection aura lieu au Collège Algonquin College, sur le campus Woodroffe dans le Théatre Studio N112, le 9 avril prochain entre 19 et 21h. Algonquin College Entertainers Showcase (ACES) offre aux étudiants dans le programme des Arts de spectacle une occasion de démontrer toute une variété d’actes mettant en valeur leurs talents et leurs créativité face à face devant un public..

Bob Nesbitt, le fondateur et réalisateur du Festival Grassroots d’Ottawa est très fier de cette collaboration, “J’ai le grand plaisir d’offrir aux gagnants de ce concours trois séances de 45 minutes durant le programme de jour du festival et ces places seront rémunérées. La participation de nouveaux artistes dans notre programme est un valeur fondamental du Festival”, dit Nesbitt. “J’espère que leur participation dans ACES sera une belle expérience pour ces étudiants et lancera leurs carrières dans les arts”.

Teri Loretto, professeure de scénarios et des Arts du spectacle au Collège, a senti un besoin pour ses étudiants d’avoir une expérience réel au niveau communautaire. “La création de matériel de présentation et la chance de le démontrer avec un spectacle devant un public leur aidera non seulement de gagner une confiance en soi mais pourra aussi leur offrir des opportunités au niveau de la communauté” a dit Loretto. “Grassroots d’Ottawa propose un programme d’artistes de toutes capacités et compétences et je suis très contente de leur soutien dans cette nouvelle aventure”. Au delà de son domaine d’enseignement, Teri Loretto est aussi membre de l’équipe météo à la CBC et animatrice par occasion de l’émission “In Town and Out” de la CBC.

Des juges célèbres choisiront trois actes gagnants à la fin du spectacle. Ils auront alors deux semaines pour finaliser leurs présentations pour le Festival. Quelle belle occasion d’avoir un emploi payant dans le monde des spectacles.

Billets pour la soirée Grassroots d’Ottawa – ACES seront seulement 5 $ afin d’assurer l’abordabilité pour les étudiants. Pour ceux et celles cherchant à promovoir cet évènement par une souvention aux autres, consultez le site Eventbrite. Tous les profits pour cette soirée seront partagés entre le Festival Grassroots d’Ottawa et le Collège Algonquin.

Des billets et des laissez passer pour le Festival Grassroots d’Ottawa seront disponibles via le site internet du Festival et auprès des deux succursales de Compact Music. Des billets seront également disponibles à la porte le soir même du spectacle. Un laissez passer pour le Festival coùte 55 $ (tarif spécial en pré-vente) et 60 $ à la porte. Les prix des billets pour les soirs individuels seront: 25 $ (jeudi), 20 $ (vendredi) et 35 $ (samedi). Accès aux programmes du samedi et du dimanche sera gratuit à tous! Le Festival aura lieu du 23 au 26 avril, 2020 dans son nouveau emplacement à l’Eglise presbitaire St. Andrew’s, situé au 82 rue Kent (angle Wellington), au Centre ville d’Ottawa.

Le Festival Grassroots est un rassemblement conviviale pour toute la famille de musique folk, de dance et de poésie. Cette organisation a but non-lucratif se fait une grande fierté d’offrir des ateliers avec participation du public, de développement communautaire et de la création d’inclusion et de diversité. Le Festival Grassroots est seulement possible par le dévouement de plus de 100 bénévoles cherchant à offrir au grand public une expérience musicale spéciale

Contacts pour les médias:

Grassroots d’Ottawa::
Bob Nesbitt: Bob@ottawagrassrootsfestival.com
Grace Smith: media@ottawagrassrootsfestival.com

Collège Algonquin:
Teri Loretto: lorettt@algonquincollege.com

Le Festival Grassroots revient à ses racines au centre-ville d’Ottawa en 2020

Le Festival Grassroots revient à ses racines au centre-ville d’Ottawa en 2020

English version…

Le 22 octobre 2019 – La neuvième saison du Festival Grassroots d’Ottawa le ramènera au centre-ville d’Ottawa, cette fois-ci à l’église presbytérienne St. Andrew, au 82 rue Kent (à la rue Wellington), à Ottawa. L’événement aura lieu du 23 au 26 avril 2020. L’église actuelle a été construite entre 1872 et 1874, en remplacement de l’église d’origine érigée en 1828 et modifiée en 1854. Au cours des années 70, une tour de bureaux moderne a été construite adjacente à l’église, offrant plus d’espace au personnel et à la congrégation de St. Andrew, tout en améliorant l’accessibilité à tous les étages grâce à deux ascenseurs. À ses débuts, le festival était accueilli par la légion de Montgomery située sur la rue Kent, à quelques pâtés de maisons au sud du nouveau site.

Durant les quatre dernières années, le festival s’est tenu à l’église Southminster United, dans le vieil Ottawa-Sud. Comme le dit Bob Nesbitt, fondateur et producteur du festival : « c’était un endroit idéal pour nous. C’était un plaisir de travailler avec le personnel de Southminster United. Ils m’ont informé du projet de rénovation, il y a environ deux ans, qui entraînerait la démolition du bâtiment attenant adjacent, où se déroulait la plupart des ateliers du festival. À sa place, on construira des appartements en copropriété, ce qui apportera une nouvelle source de revenus à l’église.  L’église principale et le sanctuaire resteront tel quel », explique Nesbitt. « J’ai envisagé d’autres endroits, mais St. Andrew offrait le meilleur espace et les meilleures options, et le plus important est la facilité d’accès à tous les niveaux. Nous sommes enthousiasmés par le nouvel emplacement qui est plus central, ce qui permettra aux gens de toute la région et de Gatineau de se rendre facilement au festival. Pour les usagers des transports en commun, le train léger s’arrête à la station Lyon (à la rue Queen) et se trouve à seulement quelques pâtés de maisons de St Andrew. Pour ceux qui conduisent, il y a un grand stationnement gratuit les fins de semaines et les soirs à l’édifice de la cour suprême, directement en face, sur la rue Wellington. »

L’église St. Andrew est accessible aux fauteuils roulants et il y aura trois scènes sur deux étages de l’église. Le sanctuaire peut accueillir environ 600 personnes avec des bancs entourant la scène sur trois côtés et tous les bancs ont des sièges rembourrés. Deux des soirées du festival auront lieu dans le sanctuaire dont l’acoustique est extraordinaire. « Un nouvel endroit veut dire une nouvelle logistique qui nécessite du travail » explique Nesbitt. « Nous aurons besoin de beaucoup de signes pour aider les clients et les bénévoles à trouver leur chemin sur les lieux. Je suis convaincu qu’en avril 2020, nous offrirons un festival que tout le monde trouvera vraiment fabuleux. L’une des scènes du Festival Grassroots d’Ottawa présentera, en 2020, un son totalement acoustique, ce qui est souvent la meilleure façon d’apprécier la musique folk, »

Les annonces de programmation seront bientôt publiées et les billets en ligne seront disponibles à temps pour Noël. Le tarif des laissez-passer du festival devrait être le même, de ce fait, l’événement reste abordable pour les familles.

Le Festival Grassroots est un rassemblement convivial et pour toute la famille, de musique folklorique, de danse et de créations orales. Cette organisation à but non lucratif est entièrement gérée par des bénévoles et elle est également fière d’organiser des ateliers participatifs, de cultiver l’esprit de communauté et de favoriser l’inclusion et la diversité de manière ludique et conviviale.

Contacts medias :
Bob Nesbitt: bob@ottawagrassrootsfestival.com
Grace Smith: media@ottawagrassrootsfestival.com

Le Festival Grassroots s’ouvre au son de la musique traditionnelle canadienne française

Photo Credit: Julien Lavoie

Le 16 janvier 2018 – Le Festival Grassroots d’Ottawa (FGO) a le plaisir de confirmer que Jean-Marc Lalonde, chanteur-compositeur canadien français, sera la tête d’affiche du spectacle présenté jeudi soir le 26 avril, à Vieux-Ottawa-Sud. Le FGO, qui célèbre sa 7e année, se déroulera du 26 au 29 avril 2018 à l’église Southminster United Church, située au 15, avenue Aylmer, à Ottawa.

Jean-Marc Lalonde est mieux connu comme l’accordéoniste de la formation traditionnelle La Ligue du Bonheur et du groupe folk-rock Deux Saisons. Dans son plus récent projet musical intitulé Hey, Wow, Jean-Marc explore un nouveau son rock qui conserve toutefois des allures trad et roots. Il propose des chansons enjouées qui racontent les moments forts de la vie : l’amour fou, le désarroi de la rupture et la vengeance qui suit. Il aborde même le sujet épineux des chicanes de couple au magasin IKEA! Sa musique fait danser jusqu’aux petites heures et ses chansons trouvent un écho dans chacun de nous.

En 2014, Hey, Wow remporte le prix Songs from the heart de la meilleure chanson en français, décerné par le Conseil ontarien des festivals folk et Stingray Music, pour C’est toi que ça me prend. En 2015, le groupe est récipiendaire de trois prix lors du gala de clôture de la 34e édition de Contact Ontarois : le prix Coup de Foudre, le prix Festival du Voyageur et le prix Festival Franco-Fête de Toronto.

« La musique traditionnelle canadienne française connaît un regain de popularité, et Jean-Marc Lalonde est à la tête de ce mouvement, affirme Bob Nesbitt, fondateur et réalisateur du Festival Grassroots d’Ottawa. Nous avons choisi, pour inaugurer le Festival, un spectacle de musique on ne peut plus représentatif de cette tendance. »

Les billets pour les spectacles en soirée et les laissez-passer de fin de semaine sont maintenant disponibles en ligne sur le site Web du Festival. Les prix sont abordables pour les familles (accès gratuit pour les enfants âgés de 15 ans et moins lorsqu’ils sont accompagnés d’un adulte). Les activités de jour le samedi et le dimanche sont GRATUITES et ouvertes à tous!

Le Festival Grassroots est un événement pour la famille mettant en vedette la musique folk, la danse et le « spoken word ». Cet organisme sans but lucratif est entièrement dirigé par des bénévoles et se fait une fierté d’offrir des ateliers participatifs rassembleurs qui resserrent les liens d’appartenance à la collectivité dans un esprit de divertissement et d’amitié.

« Le Festival Grassroots d’Ottawa : promouvoir la culture au sein de la collectivité »

Une soirée franco-folk marquera le début du Festival Grassroots d’Ottawa 2017

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le 14 décembre 2016 – Mélanie Brulée, Anique Granger et Cindy Doire seront les têtes d’affiche du Festival Grassroots d’Ottawa le jeudi 20 avril 2017. Le festival, qui en est à sa sixième année, aura lieu du 20 au 23 avril à l’église Southminster United Church, située au 15, avenue Aylmer, dans le Vieux-Ottawa Sud. En plus d’avoir chacune une carrière solo fructueuse, ces talentueuses auteures et interprètes francophones mènent en parallèle des projets qui les réunissent, comme le spectacle qu’elles prévoient présenter au festival et qui s’intitule « Une soirée avec les filles ». Leurs harmonies vocales et leur façon d’enrichir la musique folk en y ajoutant des éléments de rock, de pop, de jazz, de blues et de psychédélique leur vaudront sans doute de nouveaux fans.

Reconnue pour son charisme sur scène et son énergie contagieuse, Mélanie Brulée a lancé son plus récent album francophone, Débridée, le 26 mai 2015 devant une salle comble au Burdock Music Hall, à Toronto. Les auditeurs de la radio de toutes les régions du Canada et du Québec se sont délectés de cette musique atmosphérique dans laquelle le rock côtoie le folk en parfaite symbiose. Une chanson de cet album, Antidote du doute, a remporté le prix Stingray Music Songs From the Heart 2015 de Folk Music Ontario. Fière ambassadrice pour la santé mentale, Mélanie offre aux jeunes du Canada des ateliers bilingues sur la confiance en soi.

Originaire de la Saskatchewan, Anique Granger défend la francophonie de l’Ouest avec brio depuis plus de 15 ans. Plusieurs tournées pancanadiennes et quelques allers-retours en Europe, où elle a présenté ses deux premiers albums solos, ont meublé les dernières années. Son album Les outils a reçu plusieurs coups de chapeau de l’industrie, dont une nomination au Gala des prix Trille Or 2013 dans la catégorie Meilleur album de l’Ouest canadien, ainsi que le titre de Finaliste aux Canadian Folk Music Awards en 2012, dans la catégorie Album francophone de l’année. En 2011, la Fondation SPACQ lui décernait le prix Edith Butler pour son premier album Pépins. La dernière année en fut une de création, d’introspection et de grands bouleversements pour Anique Granger. En 2015, elle a lancé son plus récent recueil de chansons, intitulé Aimée comme une émeute, qui offre aux auditeurs un son folk-pop avec infusions électriques ponctuant des paroles poétiques.

Petite et menue, Cindy Doire a une voix pouvant chuchoter à votre oreille des paroles qui éveilleront votre cœur (et peut-être aussi votre libido). Cette femme pouvant chanter d’un ton langoureux digne des grandes voix de France telles que Piaf et Françoise Hardy peut aussi lancer, à la Joplin, un cri qui bouleverse l’âme. Cindy vient de lancer son premier album de chansons anglaises, Sticks and Mud, qu’elle dédie à « tous les troubadours, vagabonds et bandits que j’ai rencontrés au cours de ma vie ». Elle-même troubadour et vagabonde, Cindy est une compositrice inventive, collaborative et attentionnée, une chanteuse dynamique sur scène et une artiste fort à l’aise dans un studio d’enregistrement depuis qu’elle a enregistré son premier CD en 2007. Deux autres de ses CD, La vie en bleu et Chapeau de pluie, ont remporté les honneurs du meilleur album d’artiste solo au Northern Ontario Music and Film Awards, de même que d’importants prix dans le cadre du prestigieux Festival international de Granby et de Contact Ontarois. Elle a aussi récolté trois nominations au Gala des prix Trille Or 2011.

« Nous avons réuni un solide ensemble de chanteurs-compositeurs extrêmement talentueux qui sont de culture francophone. Ce sont des artistes indépendants, mais qui ont joué ensemble plusieurs fois, déclare Bob Nesbitt, réalisateur du festival. Vous serez impressionnés par leur musique et par la façon unique dont ils combinent les genres musicaux. Si vous n’avez jamais entendu leur musique, vous en deviendrez grand amateur. »

Le duo formé de Geneviève RB et d’Alain Barbeau ouvrira la soirée en créant un univers acoustique folk/populaire qui invite à s’évader dans l’harmonie, la douceur, la complicité et l’émotion. Geneviève RB, c’est une voix pop à la fois envoûtante et mélodique qui se mêle aux notes de son piano. Alain Barbeau, c’est une voix folk, chaude et apaisante qui suit le rythme de sa guitare acoustique. Lorsque leurs chansons s’entrelacent, ils nous font vibrer, nous laissent fermer les yeux et nous emportent ailleurs. C’est thérapeutique, ça fait du bien. En duo dans la vie comme en musique, ils vous présentent l’album et le spectacle : On est les deux.

Présenter de la musique de différentes langues, spécialement le français, revêt une grande importance pour tous ceux qui participent à l’organisation du festival. « C’est un moyen d’éliminer les barrières qui divisent les solitudes musicales dans la région, affirme Bob Nesbitt, réalisateur du festival. Lorsque vous recevez des commentaires aussi élogieux que ceux que nous avons reçus lors des soirées francophones antérieures, vous réalisez que vous aidez à bâtir une collectivité plus forte et plus bienveillante. »

Les billets pour les spectacles en soirée sont maintenant disponibles en ligne sur le site Web du festival. Les prix sont abordables pour les familles (accès gratuit pour les enfants âgés de 15 ans et moins lorsqu’ils sont accompagnés d’un adulte). Les activités de jour le samedi et le dimanche sont GRATUITES et ouvertes à tous. « Nous sommes tout aussi enthousiasmés par les activités de jour que nous prévoyons offrir cette année, ajoute M. Nesbitt. De plus amples détails seront annoncés au cours de la nouvelle année. »

Le Festival Grassroots d’Ottawa est un événement pour la famille mettant en vedette la musique folk, la danse et le « spokenword ». Le Festival Grassroots d’Ottawa porte bien son nom! Cet organisme sans but lucratif est entièrement dirigé par des bénévoles et se fait une fierté d’offrir des ateliers participatifs rassembleurs qui resserrent les liens d’appartenance à la collectivité dans un esprit de divertissement et d’amitié.

– 30 –
Personne-ressource pour les médias : Bob Nesbitt, 613-794-9161; courriel : nesbittr@sympatico.ca
Pour plus d’information :
Facebook : https://facebook.com/pages/Ottawa-Grassroots-Festival/210912422324113
Twitter :     https://twitter.com/OttGrassroots

Des auteurs-compositeurs-interprètes francophones seront les têtes d’affiche de la première soirée du Festival Grassroots d’Ottawa 2016

Communiqué de presse

English Version

Robert Paquette en spectacle15 décembre 2015 – Deux artistes primés, Robert Paquette accompagné par Peter Cliche, et Céleste Lévisappuyée de David Fleury, seront les têtes d’affiche du festival au nouvel emplacement de Vieux-Ottawa-Sud le 21 avril 2016. Le Festival Grassroots d’Ottawa, qui en est à sa cinquièmeannée, aura lieu du 21 au 24 avril àSouthminster United Church(15, avenue Aylmer, Ottawa). Continue reading