Sarah Bradley

FRANCAIS:

SarahBradleySarah Bradley est une musicienne située à Ottawa, en Ontario. Aux côtés de son clavier, elle captive son auditoire avec ses compositions émotives et sincères. Ses influences musicales sont tirés d’un large éventail de genres, mais son style pop-ambiant lui appartient.

Sarah est une artiste émergente qui s’est forgée une place prestigieuse sur la scène musicale franco-ontarienne. Ses prestations solo lui ont mérité la deuxième place au concours La Brunante en 2009, puis le Prix de la Première Chaîne de Radio-Canada au concours Ontario Pop en 2010. Elle a depuis eu l’occasion de partager la scène avec des artistes francophones établis, tels que Louis-Philippe Robillard (au Centre national des Arts), Andréa Lindsay, Caracol et Soir de Semaine.

Sarah est également un fier membre de la scène électro à Ottawa. En 2011, elle s’est joint à la formation électro-indie-rock FEVERS, dont l’album acclamé, No Room For Light, a connu un succès fulgurant. Sarah et ses acolytes se sont ainsi retrouvés sur les planches des grands festivals ottaviens : le Ottawa Bluesfest, le Festival des tulipes, Fierté dans la capitale, JUNOFest et le Festival de l’Outaouais Émergent (FOÉ). C’est un projet qui demande beaucoup d’elle, mais elle s’assure de bien répartir son temps et ses efforts pour ne pas délaisser son projet solo.

ANGLAIS:

Sarah Bradley is a musician based in Ottawa, ON. Alongside her keyboard, she captivates her audience with her soulful voice and her songwriting—full of emotion and sincerity. Her musical influences are pulled from a wide array of genres, but her ambient-pop sound remains her own.

Sarah’s solo singing and songwriting has earned her an esteemed spot in the Franco-Ontarian music scene. In 2009, she participated in the competition La Brunante, where she finished in 2nd place. She then took part in the contest Ontario Pop in 2010, where she won the prize of Prix de la Première Chaîne de Radio-Canada. She has since had the opportunity to open for established Francophone artists such as Louis-Phillipe Robillard at the National Arts Center, Andréa Lindsay, Caracol, and Soir de Semaine.

Sarah is also a proud member of Ottawa’s electro scene. In 2011, she joined the electro-indie-rock band FEVERS, who’s quick success has had her and her bandmates playing major festivals in Ottawa, including Ottawa Bluesfest, Tulip Festival, Capital Pride, JUNOfest and the Festival de l’Outaouais Émergent.

Funders / Major Sponsors